Jean-François Masson

D’île en île

LITTERATURE CONTEMPORAINE

NOMBRE DE MOTS : 74 000 approx.
ILLUSTRATIONS : /
THÉMATIQUES : Bretagne, mer, amour, relations de couple, double vie, stérilité, paternité, maternité.

Le livre

Catherine n’en peut plus des absences de son mari Philippe, capitaine au long cours. En effet, Philippe, part pour des missions de 4 mois dans l’océan indien et son congé se termine. Pour Philippe, tout semble simple, il vit heureux sur la passerelle de son cargo qu’il appelle son île. Mais Catherine s’ennuie à la maison, d’autant plus qu’ils n’ont pas d’enfants. Elle a bien essayé par le passé de l’accompagner dans ses missions, mais elle déteste la mer autant qu’elle en a peur et s’ennuie à terre, où de toute façon elle reste seule. Alors pour essayer de mieux comprendre son mari, elle a décidé de vivre elle aussi sur une île pendant l’absence de Philippe. Son gîte est réservé à Molène. Et dès le départ de Philippe elle y emménage. Elle y rencontrera Hervé le séduisant gardien du phare de Keréon dans le Fromveur. Elle y découvrira la mer dans ses meilleurs comme dans ses pires moments et développera une relation avec elle jusqu’à l’aimer.
De son côté Philippe, prends possession de son cargo tout neuf et ultra moderne. Dans le golfe de Gascogne, il doit faire face à une violente tempête qui lui permet d’apprécier les qualités de son navire confronté au pire. Puis son esprit se tourne vers Madagascar où l’attendent Livia, sa compagne de l’océan indien, et leur fille Mirana. C’est cette relation secrète qui a pesé lourd dans sa décision de continuer à assurer la liaison vers l’océan indien. À son arrivée, il découvre que Livia est gravement malade, atteinte d’une tumeur au cerveau incurable. Il ne lui reste que quelques mois à vivre. Philippe décide alors de reconnaître Mirana et de la ramener en Bretagne, après le décès de sa mère et dès les formalités de reconnaissance de paternité terminées. Il lui faudra cependant révéler la situation à Catherine qui ne se doute de rien. C’est le coeur lourd qu’il reprend le chemin de l’Europe.

Philippe doit revenir en Bretagne. Il est temps pour Catherine de rentrer à Paimpol. Mais elle se découvre enceinte, et l’enfant ne peut pas être de son mari. Il lui faudra donc avouer son infidélité à Philippe, en espérant qu’il lui pardonne…

L’auteur

Né à Saint-Renan, Jean-François Masson a vécu toute son enfance sur l’île de Molène, dans une famille de marins pêcheurs de père en fils. Comme ses ancêtres, il a été emporté très vite par la passion de la mer. Il choisit le métier de marin dans la Marchande où il sera capitaine au long cours, en naviguant sur toutes les mers avec notamment de longues traversées.
Capitaine au long cours, il commence à naviguer en 1962, comme novice, sur le Nossi Bé, un cargo mixte qui fait, à l’époque, la liaison avec Madagascar. Auteur de plusieurs nouvelles, du recueil de poèmes Moussaillon et de textes pour des troupes de comédiens, il décide, en 2016,
de construire un roman sentimental, maritime et insulaire qu’il intitule D’île en île.

L’avis de l’agence

Agréable à lire, bien tourné, ce roman nous ouvre aux différents aspects de la mer, omniprésente. La problématique des absences et des femmes de marins est présentée de manière réaliste et tant Catherine que Philippe sont attachants. Nous vibrons avec leurs émotions et leur joie finale devient la nôtre. Une intense envie de vivre en mer ou près de la mer nous habite quand nous refermons cet ouvrage.

Les points forts

– Une écriture fluide, entrainante, des plus agréable.
– Une histoire intense qui traite avec simplicité des doubles vies que peuvent avoir les marins absents pendant de longs mois, et des conséquence que cela peut avoir sur leurs familles.
– Un roman sentimental qui fera voyager le lecteur de la Bretagne vers Madagascar.